2010-2015 © Alliance contre le tabac | Plan du site | Mentions légales | www.alliancecontreletabac.org

Association loi 1901, l’Alliance contre le tabac regroupe une trentaine d’associations menant une politique engagée dans la lutte contre le tabagisme en France et à l’international.

Ex : contrôle du tabac, CCLAT, coopération francophone...

Accueil
Retour à l'accueil
Qui sommes-nous ?.Nos membres.       CCLAT       .Nos missions. Plan Cancer . Livre Blanc .Espace presse. Liens utiles .  Contact  .
Bienvenue !

CCLAT

Convention Cadre de l’OMS

pour la Lutte Anti-Tabac

La CCLAT est le premier traité international de santé publique, élaboré en réponse à l’épidémie mondiale de tabagisme.

Les recommandations de la CCLAT concernent aussi bien la protection des citoyens à l’égard du tabagisme passif, que l’interdiction de vente aux mineurs, ou encore l’interdiction de la publicité en faveur des produits du tabac, etc.

Tout savoir sur la CCLAT >>

Convention Cadre de l'OMS pour la Lutte Anti-Tabac

Dernière mise à jour : 15 janvier 2015

Réponse au rapport de synthèse du Secrétaire général sur le programme de développement pour l’après-2015

Vous voulez en finir avec la cigarette ?

Retrouvez tous les conseils et les aides pour arrêter de fumer en contactant Tabac Info Service.

Rendez-vous sur www.tabac-info-service.fr

Ou appelez le 39 89 pour un suivi personnalisé (0,15€/min)

Actualités

Toutes les actualités >>

Communiqués de presse

Consultez  les derniers communiqués de presse de l’Alliance, désormais disponibles en ligne...

Communiqués de presse >>

Evènements à venir...

13/10/2014 : 6ème Conférence des Parties à la Convention Cadre pour la Lutte Antitabac : la détermination de la France attendue au niveau international

27/02/2014 : Les Parlementaires européens en faveur d’une politique de lutte contre le tabagisme renforcée

26 mai 2014 : Conférence de presse à l’Assemblée Nationale (Paris 7è) : l’Alliance contre le tabac présente ses priorités pour le Plan National de Réduction du Tabagisme (PNRT).

> Invitation (PDF, 42 Ko)

25 septembre 2014 : Sortie du Plan National de Réduction du Tabagisme (PNRT)

> Dossier de presse (PDF, 305 Ko)

> Intervention de Marisol Touraine (PDF, 732 Ko)

> Réaction de l’Alliance contre le tabac  (PDF, 50 Ko)

25/09/2014 : Plan national de lutte contre le tabagisme - PNRT : la France déclare la guerre au tabac !

13-18 octobre 2014 : COP6 - 6ème Conférence des Parties à la Convention Cadre pour la Lutte Antitabac (Moscou, Russie)

> Consulter les bulletins de la FCTC

A l’attention du Secrétaire général des Nations-Unies

Paris, le 15 janvier 2015

 

Madame, Monsieur,

L'Alliance contre le tabac fédération d'associations en France et membre de l'Alliance pour la Convention-Cadre (FCA) qui regroupe près de 500 ONGs dans plus de 100 pays, se félicite de l’occasion pour réagir au rapport de synthèse du Secrétaire général sur le programme de développement pour l’après-2015.

Comme l'a déclaré le Secrétaire général dans le rapport, les gens sont de plus en plus affligés par l'épidémie mondiale des maladies non transmissibles (MNT). La principale charge des maladies et décès dans les pays à revenus faible et intermédiaire est passé de maladies infectieuses aux maladies non transmissibles. Près de 80% des décès liés aux MNT se produisent dans les pays à faible et moyen revenus, entravant ainsi le développement au sein des ménages et au niveau nationali.

Nous nous réjouissons de voir l'inclusion des charges  associés aux maladies non transmissibles dans les priorités de santé du présent rapport. La prévalence des maladies croît rapidement dans les pays à revenus faible et moyen. Si l’on ne s’en préoccupe pas immédiatement, il y aura des conséquences économiques importantes. Actuellement, les pays dépensent d’importantes sommes d’argent pour la formation des personnes dans diverses professions. Si ces personnes meurent de manière précoce (ce qui est souvent le cas avec les MNT), cet investissement sera perdu.

Si les gens vivent plus longtemps, en bonne santé et sont plus productifs, ils seront capables de contribuer à l'économie. Par conséquent, nous devons nous concentrer sur la prévention. La prévention des quatre maladies non transmissibles les plus courantes (cancer, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires chroniques et diabète) est plus efficaceii et moins coûteux pour l'économie mondiale que la prise en charge et les maladies chroniquesiii.

L’usage du tabac - étant un des facteurs de risques commun aux quatre principaux groupes de maladies non transmissibles - tue plus de 6 millions de personnes chaque annéeiv. Comme le Secrétaire général l’a déclaré, nous devons promouvoir des comportements sains. Ceci doit inclure la réduction de l'usage du tabac.

La mondialisation et les efforts orientés vers la croissance économique engendrent l’usage du tabac, qui représente en même temps une source d’inégalités économiques et une entrave au développement durable. L'usage du tabac est ainsi un obstacle important pour la réalisation des objectifs du millénaire de développement durable suivants :

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde 

Objectif 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif 4 : Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité et promouvoir les opportunités d’apprentissage tout au long de la vie

Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et soutenables 

L’usage du tabac tue les travailleurs au cours de leurs années les plus productives, éloignant ainsi les familles de la prospérité et provoque davantage de pauvreté. Dans certains ménages les plus pauvres dans de nombreux pays, 15% du revenu est consacré au tabacv. Cela réduit les ressources qui pourraient être utilisés pour l'alimentation, l'éducation et le logement.

Afin de réduire la charge des maladies, de décès et les impacts négatifs associés à l'usage du tabac, les pays doivent mettre en œuvre la Convention Cadre de l'OMS pour la Lutte Antitabac. Bien que la CCLAT soit incluse dans la proposition du Groupe de travail pour les ODD comme la cible de la mise en œuvre de l'objectif de santé, il n'a pas été mentionné dans le rapport du Secrétaire général. La proposition du groupe de travail stipule:

• Objectif 3 : Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges

" 3bis. Renforcer la mise en œuvre de la Convention-cadre pour la lutte antitabac dans tous les pays, le cas échéant ".

Il est impératif que la proposition 3bis reste dans le texte de l'ODD. Le traité contient un ensemble complet de politiques de lutte antitabac qui sont essentielles à la prévention et se sont avérées pour avoir du succès dans tous les pays à faible, moyen et haut revenus. La CCLAT est un traité juridiquement contraignant de santé publique au sein du système des Nations Unies. Cela englobe des « moyens de mise en œuvre», qui visent à se construire sur les engagements et structures de gouvernance existants. En outre, en mettant en œuvre la Convention-Cadre, il pourrait fournir une source de revenu pour financer les ODD à travers les taxes sur le tabac.

Le Secrétaire Général demande des indicateurs qui peuvent être ventilés dans tous les buts et objectifs. Des indicateurs basés sur la politique de contrôle du tabac permettraient de couvrir divers aspect du champ du développement durable et doivent donc être inclus dans chaque objectif et cibles correspondantes.

Nous espérons que dans les prochains mois, le Secrétaire Général et les États membres reconnaîtront l'importance de la CCLAT et de la lutte antitabac dans le programme de développement de l’après-2015, non seulement dans un objectif de santé et protection des populations vulnérables, mais dans une perspective de développement durable.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Yves BUR

Député honoraire du Bas-Rhin

Président de l'ACT

 

i OMS.2010.Rapport sur la situation mondiale des maladies non transmissibles 2010.GENEVE.OMS

ii WHO. 2011. Scaling up action against non-communicable diseases: How much will it cost? Geneva: WHO.  

iii Bloom, D.E. et al. 2011. The Global Economic Burden of Noncommunicable Diseases. Geneva: World Economic Forum  

iv WHO. 2011. WHO Report on the global tobacco epidemic. Geneva: WHO.  

v United Nations. 2010. Note by the Secretary-General transmitting the report by the Director-General of the World Health Organization on the global status of non-communicable diseases, with a particular focus on the development challenges faced by developing countries in follow up to the outcome of the Millennium Summit. UN General Assembly: New York

Pas de nouveaux évènements.

13 janvier 2015 : Séminaire national « Lutte contre le tabac et les cancers liés au tabac » organisé par l’Institut National du cancer (INCa)