Le Mot du Président

« Bien que la France soit très bien dotée en matière de règlementation du tabagisme et soit considérée comme l'un des pays leaders en Europe en la matière, force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire. Notre pays a été l’un des premiers à promouvoir l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif, et pourtant, on observe que cette mesure de santé publique, plébiscitée par la grande majorité des français, fumeurs comme non-fumeurs, est loin d’être correctement appliquée. Par ailleurs, les hausses de la fiscalité sur le tabac au cours des dernières années n'ont pas été suffisamment significatives pour endiguer la consommation ; et l’adoption très récente du paquet neutre standardisé ne permet pas encore d’en mesurer l’impact sur l’entrée dans le tabagisme des plus jeunes. Nous avons aussi la preuve que la publicité sur les leiux de vente (débits de tabac) est toujours affichée ; et que les buralistes ne respectent pas l’interdiction de ventes aux mineurs.

Il semble bien que la France soit championne du monde en matière de superposition de règlementations ; mais qu'elle soit vraiment mal à l'aise pour s'y conformer et les faire appliquer. »

Dans ce contexte, le Professeur Josseran est fermement engagé à renforcer les partenariats et la coordination entre les acteurs de la prévention et du contrôle du tabac afin d’accroître l'efficacité et l'efficience des politiques spécifiques de lutte contre le tabagisme.

« Il est essentiel qu'une Alliance forte, réactive et unifiée porte d’une seule et même voix les priorités et les bonnes pratiques érigées par la Convention-Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti-Tabac (CCLAT). A cet égard, l’échange de connaissances et d'informations entre la France et ses partenaires internationaux sera essentiel pour progresser ensemble vers une lutte plus forte et plus efficace contre le tabagisme. »

Alors qu’un nouveau gouvernement, élu en mai dernier, semble très engagé sur les questions liées à la prévention du tabac et aux conséquences économiques et sanitaires que la consommation de tabac induit, l’Alliance se présente comme un interlocuteur clé, afin de promouvoir l’expertise de ses membres.

« Nous espérons que dans ce contexte et cet environnement favorables, l'Alliance pourra travailler en étroite collaboration avec la ministre des Solidarités et de la Santé afin enfin d’infléchir la prévalence nationale et faire évoluer l’opinion publique et médiatique sur la perception du tabac et du lobby industriel et commercial qui en fait la promotion. »

 

 

Loïc Josseran - Président.png

Professeur Loïc Josseran

Le Professeur Loic Josseran, Professeur en Santé Publique à l'Université de Versailles St Quentin, et praticien hospitalier au sein de l’Unité de Santé Publique Raymond Poincaré – Garches, a été élu le 27 juin dernier à la tête de l’Alliance contre le tabac.

Lancé dans la lutte contre le tabagisme en 1998, à l’occasion d’un séjour aux États-Unis dans le cadre d’une mission de recherche, il met en place à son retour un service de prévention et d'abandon du tabagisme à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris aux côtés du Professeur Bertrand Dautzenberg dans le cadre du réseau Hôpital Sans Tabac (RHST). De 2010 à 2012, le Professeur Josseran a rejoint le gouvernement de François Fillon, auprès de Xavier Bertrand et Nora Bera, pour gérer les questions de santé publique et plus spécifiquement les questions liées au tabac (2010-2012).


Découvrez nos missions, nos recommandations

Principes directeurs

La réunion des membres au sein de l'Alliance n’a aucun caractère d’affiliation et chacun peut privilégier tel ou tel axe d’action à titre individuel. Ainsi, ce regroupement au sein de l’Alliance laisse à chaque association la disposition de sa propre politique, mais toutes partagent un même objectif : le renforcement du contrôle du tabac et la promotion de la santé publique.

A l’occasion d’événements mobilisateurs, l’Alliance porte les positions communes de ses membres et constitue un groupe de pression pour renforcer ses actions. La coordination des associations facilite les échanges et les expertises sur le sol métropolitain, ce qui leur permet de disposer d’une connaissance et d’une vue d’ensemble des stratégies de politiques nationales et régionales en matière de contrôle du tabac.

Aussi, notre association s’engage activement au travers ses différentes missions à :

  • Accompagner et participer à la mise en oeuvre de la Convention-Cadre de l’OMS pour la lutte Anti-Tabac (CCLAT), signée et ratifiée par la France en 2004 ;

  • Animer et coordonner une action associative commune de lobbying anti-tabac sur l’ensemble du territoire français ;

  • Travailler, en étroite collaboration avec de nombreux partenaires associatifs et institutionnels, à la réalisation des objectifs des politiques de santé publique en faveur de la lutte contre le tabagisme (réalisation des objectifs du Plan Cancer 3, du Programme National de Réduction du tabagisme – PNRT, etc…)

L’Alliance contre le tabac s’investit également dans la mise en oeuvre de projets avec le soutien de la Direction Générale de la Santé (DGS) et de l’Institut National du Cancer (INCa), et travaille plus avant sur le renforcement de mesures thématiques spécifiques au niveau national et à l’international.


CE QUE L’ALLIANCE CONTRE LE TABAC CONSTATE :

Porter une politique de santé courageuse en matière de lutte contre le tabagisme a toujours été gage de soutien populaire (Loi Veil, Loi Evin, Premier Plan Cancer de Jacques Chirac, Décret Bertrand d’interdiction de fumer…).

L’Alliance contre le tabac soutient que seule une volonté politique claire et ferme, s’appuyant sur l’exemple des pays ayant réussi à infléchir durablement leur consommation de tabac, aura une incidence sur l’épidémie du tabagisme.

Dans le prolongement des avancées réalisées grâce au 3ème Plan Cancer et à la mise en œuvre du Programme National de Réduction du Tabagisme (PNRT), dont les mesures sont aujourd’hui plébiscitées par l’opinion, il est primordial de renforcer la dynamique initiée. Y renoncer serait agir dans l’intérêt de l’industrie du tabac, et être directement responsable de morts qui auraient pu être évitées.

AINSI, l’ALLIANCE DEMANDE ET RECOMMANDE AUX POUVOIRS PUBLICS, DE :

Rester vigilants quant à l’ingérence de l’industrie du tabac et aux conflits d’intérêt ;

En raison des dégâts sanitaires causés par les produits du tabac et des conséquences budgétaires engendrées, afficher une volonté politique en faveur des bonne pratiques préconisées par la Convention-Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti-Tabac - CCLAT ;

Mieux coordonner les actions ayant trait à la prévention du tabagisme et au contrôle de la règlementation au niveau interministériel ;

Affirmer un engagement politique fort en faveur de la santé publique pour la bonne réalisation des objectifs du Plan Cancer 3 et du Programme National de réduction du Tabagisme (PNRT).

 
non-smoking-2462853.jpg

Petit rappel historique

Afin de faciliter la bonne application de la Loi Evin dès 1991, et soutenu par cinq membres fondateurs – La Fédération française de Cardiologie, La Ligue nationale contre le Cancer, Le Comité national contre les Maladies Respiratoires (la Fondation du Souffle), le Comité National contre le Tabagisme, et les Droits des Non-Fumeurs - le Professeur Tubiana a crée l’« Alliance pour la santé : Coalition de lutte contre le tabagisme ».

Emmenée par les cinq sages - les Professeurs  Got, Hirsh, Dubois, Tubiana, et Grémy - l’Alliance pour la santé a principalement œuvré, par le biais de ces personnalités, à la promotion de l’application de mesures législatives de contrôle du tabac, et à la mise au premier plan de la lutte contre le tabagisme en tant que politique publique de prévention.

Association Loi 1901, l’Alliance pour la Santé, devenue Alliance contre le tabac en 2007, rassemble vingt-cinq associations-membres, nationales, régionales ou locales, réparties sur le territoire métropolitain, et mène une politique engagée de lutte contre le tabagisme.


L'équipe opérationnelle

Les associations-membres 

les Présidents d’honneur / les membres associés

Maurice Tubiana .jpg

Professeur Maurice TUBIANA, membre fondateur de l'alliance

Premier Président de 1991 à 2003
Président d’honneur dès 2003

  • Fondateur de l’Alliance pour la santé - coalition contre le tabagisme en 1991 (qui devient Alliance contre le tabac en 2005) dont il a été Président jusqu’en 2003
  • Docteur en médecine (1945) ; Agrégé de physique médicale (1952) ; Professeur titulaire de radiothérapie clinique et expérimentale (1963-1989) ; Chef du département des radiations à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif (1959-1982) ; Directeur du groupe de recherche U66 de l’Inserm et du Laboratoire associé 207 du CNRS (1966-1985) ; Directeur scientifique puis directeur général de l’Institut Gustave Roussy (1975-1988)
  • Membre du Conseil Scientifique et du Conseil d’Administration de l’Inserm (1969-1973) ; Président de la Commission du Cancer au Ministère de la Santé (1975-1981) ; Président du groupe de coordination contre le cancer au Ministère de la Santé (1988-1994) ; Membre du Haut Comité de Santé Publique (1991-1998) ; Président du Haut Comité pour la Sûreté et l’information nucléaire (1989-1994) ; Membre du conseil d’administration du Commissariat à l’énergie atomique (1985-1992)
  • Il présente en 1997 son Rapport sur le tabagisme passif
  • Membre de l’Académie Nationale de médecine, son travail a été récompensé des plus hautes distinctions de la médecine et de l’oncologie (Roetgen Medal de l’Accademia dei Lincei en 1986, Pezcoller Prize et Janeway Medal de l’American Radium Society en 1991)
Gérard Dubois .jpg

Professeur Gérard DUBOIS, Président d’honneur

PROFESSEUR DE SANTÉ PUBLIQUE
PRÉSIDENT D’HONNEUR DE L’ALLIANCE CONTRE LE TABAC DEPUIS 2007
PRESIDENT D’HONNEUR DU CNCT DEPUIS 2003
PRESIDENT DE LA COMMISSION ADDICTION DE L’ACADEMIE DE MEDECINE DEPUIS 2010

  • Président du CNCT 1993 - 1998, puis 2001 - 2003
  • Vice-président de l’Alliance contre le tabac 2001-2003
  • Président de l’Alliance contre le tabac  2003 - 2007
  • Président d’un groupe de travail ministériel sur la réduction du risque tabagique (2001)
  • Membre fondateur du Réseau Européen de Prévention du Tabagisme (ERS)
  • Membre du Committee for a Tobacco Free Europe (OMS Europe de 1999 à 2002)
  • Auteur du livre Le Rideau de fumée (Le Seuil, 2003) basé sur les documents internes de l’industrie du tabac
 
PR YVES MARTINET.jpg

Professeur Yves MARTINET, Président d’honneur

ANCIEN PRESIDENT DE L’ALLIANCE CONTRE LE TABAC 2007-2013 PRÉSIDENT D’HONNEUR DE L’ALLIANCE CONTRE LE TABAC DEPUIS 2013 PRÉSIDENT DU COMITÉ NATIONAL CONTRE LE TABAGISME

Ses activités de recherche, notamment au sein de : l’Unité 954 de l’INSERM ; la Faculté de Médecine de Nancy ; l’American Thoracic Society ; ainsi que son implication dans plusieurs sociétés savantes telles que : l’European Repiratory Society (ERS) ; l’International Association for the Study of Lung Cancer ; la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) ; la Société Francophone de Tabacologie (SFT) ; la Society of Research on Nicotine and Tobacco (SRNT) ont à ce jour abouti à plus de 150 publications nationales ou internationales, 25 éditions ou participations à des ouvrages ainsi qu’à plus de 220 présentations.

michele-delaunay-pics-809.jpg

Michèle DELAUNAY, Membre associé

Présidente de l'Alliance de décembre 2015 à juin 2017, est un ancien Médecin hospitalier, spécialisée en cancérologie, hématologie, radiothérapie, et dermatologie. Elle fut également Chef de l’unité d’onco-dermatologie du CHU de Bordeaux (1981-2012). Députée de la Gironde (Bordeaux) de 2007 à 2017, elle fut nommée ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’autonomie  de 2012 à 2014. Mme Delaunay est actuellement conseiller municipal à la Mairie de bordeaux.

Les partenaires

Partenaires institutionnels :

Ministère_des_Solidarités_et_de_la_Santé_(2017).png

La Direction Générale de la Santé – DGS

La DGS est le partenaire privilégié de l’Alliance, qui met en oeuvre un certain nombre d’actions auprès du Ministère en charge de la Santé. Le soutien annuel de notre partenaire institutionnel porte sur des actions de coordination des actions et de soutien des politiques publiques en faveur de la lutte contre le tabagisme.

Santé Publique France .jpg

Santé Publique France

Santé publique France a pour mission de protéger efficacement la santé des populations. Une mission qui s'articule autour de trois axes majeurs anticipercomprendreagir.

L’Alliance accompagne et soutient les actions de la nouvelle agence de santé publique en matière de prévention du tabagisme, notamment dans le cadre des actions de communication annuelle à l’occasion de la Journée Mondiale Sans Tabac (31 mai) et le Moi(s) Sans Tabac (novembre).

INCa – Institut National du cancer.jpg

L’Institut National du Cancer – INCa

o   L’Alliance travaille depuis de nombreuses années avec l’INCa dans le cadre de la mise en œuvre de projet en liens avec la prévention du tabagisme et l’accompagnement des malades du cancer.

Partenaires associatifs :

FFA-rvb-216x300 copie.jpg

Fédération Française d’Addictologie – FFA

o   L’Alliance est membre depuis plusieurs années de lLa Fédération Française d'Addictologie – FFA, qui réunit de nombreuses associations professionnelles intervenant dans les champs des addictions (alcoologie, tabacologie, interventions en toxicomanie) et de la réduction des risques.

l’ENSP (European Network for Smoking Prevention).png

Réseau Européen de Prévention du Tabagisme / European Network for Smoking Prevention – ENSP

o   L’Alliance fait partie de l’ENSP dont elle a été l’un des membres fondateurs. Regroupant des membres de l’ensemble de l’Europe, l’ENSP s’attache à fédérer et coordonner des actions en faveur de la professionnalisation, la formation et le plaidoyer des experts du contrôle du tabac.

http-::www.fctc.org:.png

Alliance pour la Convention-Cadre / Framework Convention Alliance – FCA

o   Rassemblant près de 500 organisations et associations internationales, l’Alliance appartient à ce réseau de puis de nombreuses années. Oeuvrant dans le champ de la prévention du tabagisme, du contrôle du tabac, de la promotion de la santé publique et de la lutte contre les maladies non-transmissibles (épidémies industrielles), la FCA est une plateforme d’échanges, d’expertise et de renforcement des capacités, entre les acteurs du monde entier afin de partager et coordonner les meilleures pratiques au profit de la promotion et de la bonne application des recommandations de la Convention-Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti-Tabac.